Chatbots: Définition et rôle dans le
secteur de la santé

Publié le 17 octobre 2019 par Adrien Saint

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un chatbot? Ce sont des robots qui mimiquent les flux de conversations et interagissent avec des humains grâce à de la programmation, textuelle, audio ou même multimédia, pour répondre à des requêtes, donner des nouvelles sur le statut d’une commande et autres applications similaires que vous pouvez découvrir un peu plus loin dans l’article.

Les chatbots commencent à fleurir dans les systèmes de messagerie tels Messenger, Skype et se développent rapidement depuis quelques années. Les origines de ce mode d’information se trouvent dans un jeu de questions/réponses basé sous Expert Systems qui date des années 60.

Depuis l’avènement du Machine Learning et du Natural Language, les chatbots sont passés à un autre niveau, devenant plus réalistes et permettant des aides à la prise de décision.

Voici un scénario de conversation médicale entre un bot et un humain (à droite):

 

Si nous jetons un oeil plus en profondeur, plusieurs types de chatbots sont à distinguer.

Au delà des chatbots simples, qui sont fondés sur des arborescences linéaires, les chatbots avancés peuvent inclure:

– des graphs de décision (avec des arborescences plus complexes basées sur des liens et noeuds, basés sur des connaissances existantes et de la sémantique identifiée)

– du langage naturel (concepts d’expression régulière, d’expression lexicale)

– du machine learning (qui apprend par lui même à force d’utilisation, par expérience positive, et qui renforce en conséquence son script et son graph petit à petit)

 

Les chatbots sont désormais populaires dans le cadre de services comme la réservation d’un taxi, la commande de repas à domicile, organisation d’évènements, consultation de documentation technique ou découverte/conseil de produits. Ils peuvent être intégrés sur les sites web de l’entreprise souhaitant offrir cette facilité à ses clients, et il est aussi possible de les mettre en place au sein d’applis, sur Facebook Messenger, Skype, ou en tant que plugin.

Siri, Cortana, Alexa, Google Assistant sont des chatbots natifs et très poussés, dont l’apprentissage croît à mesure que les utilisateurs les sollicitent. Ces assistants sont vraiment à la pointe de ce qu’il se fait en chatbot et s’avèrent très utiles aux consommateurs et aux équipes marketing qui peuvent ainsi apprendre beaucoup des expériences utilisateurs afin de les améliorer.

 

Dans le monde de la santé qui est notre domaine de prédilection, on peut notament citer Florence, qui crée des rappels de prise de médicaments. D’autres comme Betterise ou Healthybot misent sur une amélioration des soins quotidiens apportés aux patients. 

En parallèle, un énorme intérêt est placé sur l’aide au diagnostic. Voici un tableau résumant les principales applications déjà disponibles:

chatbot medical disponible

Buoy, par exemple se base sur une référence clinique riche de 18 000 publications, impliquant quelques 5 millions de patients et environ 1 700 conditions.

Les chatbots rendront ils des diagnostics plus fiables et précis que les humains? C’est fort possible et tout dépend des sources et des données sur lesquelles ils sont basés. 

La recherche de symptôme initié par une personne lambda via google fournit souvent des résultats bien trop inquiétants car ces recherches sont au final médicalement trop vagues et ne prennent pas en compte le contexte personnel.

 Les chatbots sont une superbe opportunité pour le monde médical, et avec l’adoption de plus en plus rapide des assistants vocaux, mais aussi des objets connectés, nous prévoyons de beaux jours à cette technologie!

 

SUR LE MÊME
THèME

restez
informés

Abonnez-vous à notre newsletter pour être certain d’avoir un autre regard sur le numérique, vu dans haut, en panoramique !