La recherche de médicaments par
l’I.A.

Publié le 17 avril 2020 par Adrien Saint

Les médicaments, vaccins et autres traitement sont sujets à de longues phases de recherches, tests et mise sur le marché, et ce pour une bonne raison: s’assurer qu’ils agissent sans conséquences trop graves sur les organismes des personnes qui en bénéficieront.

Cet article est écrit en temps de crise sanitaire Covid-19 et nous assistons à une concentration d’efforts internationaux afin de trouver une molécule, un vaccin qui enrayerait au plus vite la pandémie. Et c’est bien là le but de l’Intelligence Artificielle : réduire le temps de recherche afin d’identifier des molécules en un temps record.

L’intelligence artificielle (IA) permet de rechercher, et de tester les différents types de molécules pouvant permettre de combattre certaines bactéries et virus. En se basant sur des bibliothèques de composants chimiques, elle gère un énorme nombre de combinaisons et apprend par elle même de ses échec de façon bien plus rapide que des équipes de chercheurs ne le feraient.

Automatiser cette phase de recherche est une piste recueillant beaucoup d’intérêt depuis plusieurs décennies et les progrès technologiques le rende enfin à portée de main. Les géants comme GSK, Bayer ou encore Sanofi s’y intéressent de près.

Exemple de traitement identifié par IA

1. Une startup britannique du nom d’Exscientia a tout juste développé une molécule qui lutterait contre le TOC (Trouble obsessionnel compulsif) à l’aide de l’IA. La phase de recherche aurait duré moins d’une année et le médicament entrera en phase de test clinique très prochainement.

En moyenne, la phase de recherche initiale sur la molécule prend cinq ans, le gain de temps réalisé par Exscientia est donc conséquent.

2. Une collaboration entre le MIT et Harvard a également mis en lumière une nouvelle molécule antibiotique, l’Halicin, capable d’éliminer des bactéries résistantes aux antibiotiques traditionnels grâce à l’IA.

3. En 2019, un adjuvant renforçant l’efficacité d’un vaccin contre la grippe saisonnière a été découvert de la même façon par une équipe australienne. Un premier algorithme a analysé quels vaccins anti-grippaux étaient les plus efficaces lors des dernières années et un second algorithme a pu sélectionner une dizaine de composés, portant l’efficacité du vaccin à 80-90% contre 20-50% en moyenne.

Au delà de la phase de recherche pharmaceutique

L’Intelligence artificielle est un outil puissant. Le Deep Learning a par exemple pour but de surpasser les capacités cognitives humaines (référence à notre article sur le Machine Learning -> lien). Pour le moment, l’intelligence artificielle permet de réduire le time to market d’une molécule en optimisant considérablement la première phase de recherche. La mise sur le marché implique néanmoins des phases de tests longues difficilement contractables.

Ce gain de temps pourrait également servir à identifier des combinaisons et à explorer plus d’options, et ainsi ouvrir la porte à de nouveaux traitements qui étaient jusqu’alors pas assez rentables du fait du coût initial de recherche.

Aussi, en ces temps de crise sanitaire mondiale, se pose la question de savoir si l’IA doit jouer un rôle dans l’anticipation et la gestion de pandémies, et quel rôle peut lui être accordé si elle venait à être utilisée pour des données personnelles, en fonction du respect des libertés individuelles vs le bien commun.

 

sources:

https://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/comment-l-intelligence-artificielle-prepare-les-medicaments-du-futur-1862168.html

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/coronavirus-mais-que-fait-l-intelligence-artificielle_142811

https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/medecine-premier-vaccin-cree-intelligence-artificielle-76766/

https://www.doctissimo.fr/medicaments/news/Un-nouvel-antibiotique-decouvert-par-l-intelligence-artificielle

-Illustration en banière: https://icones8.fr

SUR LE MÊME
THèME

restez
informés

Abonnez-vous à notre newsletter pour être certain d’avoir un autre regard sur le numérique, vu dans haut, en panoramique !