Le Low Code – No Code

Publié le 25 mai 2020 par Adrien Saint

Notre article aujourd’hui se focalise sur les applications et comme vous le découvrirez par la suite, spécifiquement le développement applicatif en Low Code et No Code.

Depuis 2015 déjà, le smartphone est roi en terme de navigation internet avec pas moins de 70% du trafic. Ceci démontre l’importance de l’outil mobile. En termes d’applications, voici quelques chiffres-clés additionnels qui peuvent impressionner :

En 2019, le Google Play Store comptait pas moins de 2,5 millions d’applications mobiles (1,8 millions sur iOS). Et il y a du mouvement sur les Stores, puisque chaque année, environ 2,7 millions d’applications sont publiées; autant dire que beaucoup en sont aussi retirées. Une étude menée par Gartner en Aout 2019 prédit qu’en 2024, pas moins de 65% des applications seront développées en No Code ou en Low Code !

Définitions

Le No Code (NCDP), ou le Low Code (LCDP), comme leur nom l’indique, sont des plateformes visant à développer des applications sans être codeur.

Le No Code est encore à ce jour une sous catégorie du Low Code. La philosophie derrière le Low Code est de rendre plus accessible le développement d’une application, le Low Code nécessitant néanmoins des connaissances en programmation, et le No Code qui tend vers une adoption par des individus sans qu’ils ne sachent nécessairement coder la moindre ligne, à partir de widgets et templates.

Tour d’horizon des plateformes majeures LCPD

Appian: Un des premiers acteurs du LCDP et fondé en 2000; Appian est clairement orienté applicatif pour business process. Si une erreur survient il est préférable de savoir coder. Un des acteurs plus expérimentés du marché mais un des plus chers aussi. Appian propose de applications natives.

PowerApps: PowerApps est une plateforme Microsoft qui date de 2017. LCDP à l’origine, PowerApps annonce le 2 Avril 2020 une direction stratégique vers le NCDP. Il faut du temps pour s’habituer à l’interface et les temps de chargement sont assez longs. Les librairies d’integrations et templates sont variés et de qualité.

Mendix: Mendix tend aussi vers le NCDP. La plateforme intègre des outils de collaboration / gestion de projet et dispose d’un bon nombre d’intégrations et de templates. Le prix s’en ressent.

Zoho creator: C’est la plateforme qui semble le plus « grand public », très visuelles et ciblant moins les process entreprises. Il y a moins de templates que sur d’autres plateformes, pas de marketplace non plus pour le moment. Le développement est Natif.

Tour d’horizon des plateformes majeures NCPD

Bubble: Lancée en 2015 sur le système PWA avec des fonctionnalités natives à 90%. Leur promesse: « design to the pixel ». La plateforme se focalise sur les startups et PME et quelques 230 000 applications avaient été créées en Juin 2019.

Appsheet: Disponible depuis 2014. Tout juste acquis par Google (01/2020) pour remplacer AppMaker. Presque 2 millions d’apps crées via cette plateforme.

Buildfire: 10 000 apps déjà réalisées, Buildfire est une plateforme plutôt élégante et bien connectée au niveau des extensions mais pas autant que Bubble ou Appsheet.

 Avantages et inconvénients

Un des premiers avantages évidents : le temps de développement est fortement réduit. Le coût est en parallèle également amoindri (0-20$ par mois). Le pricing de ces plateformes est la plupart du temps progressif « pay as you grow » et leur business model est fortement basé sur les capacités du serveur choisi. D’un autre côté, réduire la barrière et le coût technique de la création d’une application encourage l’innovation et entrepreneuriat avec de nombreux « petits » projets qui voient le jour.

En marge de ces avantages, quelques inconvénients sont néanmoins à retenir. L’architecture du prix peut vite augmenter la facture avec des add-ons qui peuvent s’avérer essentiels à certaines fonctionalités. Il faut être également sûr du choix de plateforme de développement car toutes ne disposent pas du même catalogue de widgets, connecteurs etc. Pour les projets les plus ambitieux, les limites au niveau du serveur sont vite atteintes, si l’application est destinée à plus de 200 utilisateurs une autre solution pourrait être préferrable. Enfin, le risque d’obsolescence, du fait de l’arrêt de la plateforme de développement elle-même est à prendre en compte.

Conclusion

Le Low Code No Code est certainement une bonne chose pour les âmes entrepreneuriales désirant tester un concept auprès d’une audience restreinte et permet de se mettre rapidement en route sur cette voie. Au sein du Low Code, le No Code prend son envol, en témoigne l’abandon d’App Maker (LCDP) de la part de Google, qui semble désormais plus miser sur AppSheets (NCPD).

Pour les projets plus ambitieux, qui requièrent également des fonctionnalités uniques et personnalisées, le développement traditionnel est toujours la solution la plus robuste. Afin d’allier la mise en route d’une application au plus vite et afin de construire progressivement une application, 14eight propose de développer en Agile. Grâce à ce cadre Agile, une version fonctionnelle peut être rapidement disponible et constituer une base pour l’évolution incrémentale du projet applicatif. Cette version est appelée MVP (Minimum Viable Product).

Si vous avez un projet, qu’importe son envergure, nous serons ravis de partager notre expertise afin de mener à bien vos projets!

 

sources:

Nombre d’applications sur les stores: https://www.statista.com/statistics/276623/number-of-apps-available-in-leading-app-stores/

Nombre d’applications publiées chaque année:

https://www.statista.com/statistics/276705/ios-app-releases-worldwide/

https://www.statista.com/statistics/276703/android-app-releases-worldwide/

Recherche Gartner 65% des applications en 2024:

https://www.gartner.com/en/documents/3956079/magic-quadrant-for-enterprise-low-code-application-platf + résumé https://analyticsindiamag.com/why-no-code-low-code-may-soon-become-the-new-tech-trend-in-business-software/

Details sur quelques LCDP:

https://www.mobileappdaily.com/top-low-code-development-platforms

PWA et Bubble: forum topic:

https://forum.bubble.io/t/pwa-with-bubble/58588/12

Interview Fondateur Bubble (06/2019):

https://www.alleywatch.com/2019/06/bubble-programming-without-code-emmanuel-straschnov/

Plus d’exemples d’app builders :

https://www.businessofapps.com/guide/app-builders-makers/

SUR LE MÊME
THèME

restez
informés

Abonnez-vous à notre newsletter pour être certain d’avoir un autre regard sur le numérique, vu dans haut, en panoramique !