LES 4 FACTEURS Clés en product design

Publié le 5 décembre 2019 par Adrien Saint

Savez-vous pourquoi, en Octobre 2011, la police de Dubaï a constaté une baisse de 20% des accidents de la route?
La raison: BlackBerry avait, durant cette période, une panne de réseau et les automobilistes se sont apparemment mieux concentré sur leur conduite.
Ceci nous amène à un fait important en UX (user experience): la distraction.

1La distraction:

La distraction est perturbatrice de bonne expérience.
L’humain pense qu’il sait faire deux choses à la fois, comme conduire et utiliser son téléphone.
Mais l’humain ne sait pas faire deux choses à la fois.
La distraction peut être environnementale (famille, phénomènes extérieurs) ou de disposition physique. Elle n’est pas facile à anticiper mais un designer peut la combattre.

Pour continuer de citer les piliers nuisant à une bonne UX, citons des exemples de facteurs physiques, tels la fatigue ou la faim.
Voici un exemple démontrant clairement cela dans un contexte de prise de décisions judiciaires (étude israélienne, 2011).On voit bien l’effet du seuil de satiété, qui nous rend prône à des décisions plus favorables, en opposition à la fermeture d’esprit lorsque la faim se fait sentir.

Un autre facteur incontournable à prendre en compte lors d’une phase de conception d’un site web ou d’une application: le choix.

2. Le choix:

Plus on a de choix plus nous mettons du temps à nous décider. D’ailleurs, nous avons une expression pour ça en Français: avoir l’embarras du choix. Si vous voulez mettre un nom plus scientifique dessus, voici la Loi de Hick:

Cette loi liée au temps de réflection nous conseille donc de simplifier au maximum les choix que nous proposerons à l’utilisateur pour un confort optimal lors de son interaction avec notre création.

L’idéal est de se rapprocher de ce que l’on appelle la Capacité Cognitive Parfaite, qui est formalisée par un score de 100 pts.
A chaque distraction, choix etc on peut soustraire des points de ce score parfait.
Cela nous permet de calculer la capacité cognitive disponible.
Voici un exemple:

CAPACITÉ COGNITIVE PARFAITE = 100 POINTS

1.La TV est elle allumée? Oui, soustraire 20 pts
2.L’heure du coucher est elle proche? Oui, soustraire 10 pts
3.L’utilisateur a ses notifications activées
sur son smartphone?
Oui, soustraire 5 pts
4.Combien de choix lui sont offerts? Soustraire 5 pts par choix
-> CAPACITÉ COGNITIVE DISPONIBLE = 40 POINTS

3. Type de connaissances de l’utilisateur

Il existe plusieurs types de connaissance, et un designer doit choisir lequel lui semble le plus adapté pour améliorer l’expérience des utilisateur de son application, site web ou autre.
Voici en l’occurrence un exemple séparant la connaissance déclarative et la connaissance procédurale:

Connaissance déclarative
Connaissance procédurale


4. L’expérience utilisateur

Prenons un exemple: préparer un voyage de vacances.
Afin de faire notre choix, nous établissons dans un premier temps des critères:
Type d’endroit: plage / ville / ski / spa
Quand: weekend en juin / vacances scolaires
Où: max 3h de trajet en avion / train / voiture
-> allons à la plage, 3h maximum d’ici, la première ou deuxième semaine de Juillet

Nous arrivons sur ce site, qui présente un coût cognitif important car nous devons faire correspondre nos besoins avec l’expérience utilisateur proposée.

Voici un exemple – un meilleur exemple – qui s’oriente plus sur les envies de l’utilisateur: ambiance des vacances, thèmes, goûts etc…

Pour conclure, après avoir exploré quelques facteurs psychologiques, physiques et environnementaux, on s’aperçoit donc qu’une UX doit prendre en considération nombre de paramètres lors de la phase de conception.
Alléger au maximum le coût cognitif en est la priorité, et pour se faire, il est nécessaire de se mettre dans la peau des utilisateurs.

A 14eight, lors de la conception d’applications mobiles, de sites web ou de plateformes personnalisées, nous gardons en tête l’utilisateur et incluons toujours des analyses utilisateurs par le biais de persona et user flow, et nous testons aussi nos concepts afin de rendre chaque utilisation confortable pour l’utilisateur final.

SUR LE MÊME
THèME

restez
informés

Abonnez-vous à notre newsletter pour être certain d’avoir un autre regard sur le numérique, vu dans haut, en panoramique !